White Page, le premier jeu vidéo créé par les étudiants de la HELHa

1545
Publié le juillet 5, 2016 par Samuel Buxin

White page, pour Page Blanche. C’est le nom du jeu vidéo conçu et réalisé par des étudiants de la Section Publicité et d’Informatique de Gestion (Mons). Graphistes et informaticiens ont collaboré durant des mois pour parvenir à la concrétisation de ce projet innovant.

« L’objectif est d’abord pédagogique, confie Michel Petteau, directeur de la Catégorie Arts Appliqués : permettre aux étudiants de créer et réaliser un jeu vidéo. Cependant, on souhaitait également un format professionnel et c’est pour cette raison que nous avons travaillé avec Drag On Slide, une société montoise spécialisée dans le développement des jeux. Comme dans cette start-up on retrouve des anciens de la section Publicité, c’était vraiment une opportunité. »

A l’origine du projet, Nicolas Jura, le directeur artistique de Drag On Slide. Une collaboration assez inédite à la fois pour les étudiants rarement confrontés au monde du jeu vidéo mais aussi pour les créatifs qui ont tenté de mettre visage, bras, jambes et fourrure au yéti ! Nicola Jura confie : « Notre travail a été une recherche de cohérence. Les étudiants travaillent dans des styles différents. Cela demande donc des corrections et des ajustements. Il fallait aussi que les déplacements du yéti fonctionnent vraiment ».

Concrètement, le joueur doit participer à la reconstruction d’un village de yétis enseveli sous la neige. Pour cela, les 7 catégories de la HELHa vont y travailler. On rejoint donc les valeurs essentielles de la Haute Ecole qui prône la « construction » dans tous les sens du terme : solidarité, coopération, entraide. Construction, reconstruction de soi et des autres.

Le jeu « White Page » est disponible et téléchargeable gratuitement sur smartphone et tablette via Google Play. N’hésitez pas, bien sûr, à l’essayer et à tenter de finir tous les niveaux ! Partagez ensuite vos scores et invitez vos amis à jouer sur Facebook ! Oui, vraiment, le yéti a besoin des anciens, des présents et des futurs étudiants de la HELHa pour reconstruire le village des yétis enseveli sous une avalanche !

N’est-ce pas une excellente idée après les averses de grèves, les torrents de pluie, les blizzards et les crevasses des examens ?

Jld

 

Catégories

aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.